Financer son projet

La recherche de financement est souvent longue, prévoyez plusieurs mois et de l'énergie !

Commencez par chercher les aides techniques et matérielles (prêt d’une salle, d’un copieur, d’un mini-bus, accompagnement de la part d’un régisseur par exemple) plus faciles à obtenir qu'une aide financière. Elles permettent, néanmoins, d’avancer dans la réalisation du projet en faisant baisser ses coûts.

Pensez à les valoriser dans votre budget prévisionnel.

Les aides publiques

Les aides publiques sont accordées par l'Etat via les Délégations départementales et régionales des différents ministères, les collectivités territoriales (communes, conseil général, conseil régional), les établissements para publics : CAF, CCAS, CROUS…

Attribuées sur dossier et présentation devant un jury.
  • Les bourses sont une somme d’argent versée à un individu ou à un groupe, avant la réalisation du projet, en une ou plusieurs fois. Attention, une bourse n’est pas rétroactive
  • Les prêts d’honneur  sont des prêts à taux zéro ou faible,
  •  Les concours apportent une aide financière suite à la lecture du dossier de présentation ou une fois le projet terminé,
  •  Les prix récompensent un projet déjà réalisé
  •  Les subventions sont attribuées aux associations qui ont un n° de SIRET
Pour obtenir une subvention, il faut adresser une demande :

 

aux collectivités territoriales
(votre mairie, communauté de communes, conseil général, conseil régional)
en fonction de la portée de votre projet

Conseil général des Côtes d’Armor
Conseil général du Finistère
Conseil général d’Ille-et-Vilaine
Conseil général du Morbihan
Conseil régional (Accès aux contacts des services thématiques depuis l'onglet "politiques") ou réponse aux appels à projets
Il y a différents types de subventions, pour les connaitre et savoir comment en faire la demande, consultez la fiche explicative créer et animer une association

Notez bien les dates de dépôts de dossier dans l’année

 

Flora vous aide à trouver les aides financières dont vous pouvez bénéficier

 

Les aides privées

Attribuées par des fondations privées, des entreprises, des banques, des associations, des fédérations, des instituts, des commerces…

Les Fondations sont des établissements privés d’utilité publique et sans but lucratif dont la vocation est de soutenir les projets d’intérêt général dans des domaines très divers. On en recense plus de 800 en France. La plus connue est la Fondation de France Fondation de France (Délégation Bretagne 8, rue du Pré Botté - 35000 Rennes - 02 99 38 24 22 - bretagne@fdf.org - www.fdf.org)

Le mécénat est une aide financière sans contrepartie publicitaire pour l'entreprise mécène. En revanche, elle bénéficie de déductions fiscales. Consultez le répertoire du mécénat d‘entreprise de l'ADMICAL, Association pour le développement du mécénat industriel et commercial - www.admical.org)

Le parrainage aussi appelé « sponsoring » est un soutien matériel apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d'en retirer un bénéfice direct. Il s’agit d’une action de communication (publicité) pour l'entreprise : un sponsor associé officiellement à votre projet gagne en termes "d'image" ou de notoriété en apparaissant avec son nom et son logo dans les documents édités à cette occasion. Il peut aussi profiter de façon privilégiée,
ainsi que ses invités, de votre projet s’il s’agit de l’organisation d’un évènement
(espace VIP, invitation à l’inauguration…) 

La souscription  est un moyen de préfinancement surtout utilisé dans l’autoédition, il permet de vendre un objet qui n’est pas encore publié en garantissant à l’acheteur la réception de l’objet dès sa parution (ex : à la sortie d’un disque le souscripteur recevra l’album directement chez lui)

Le crowdfunding ou financement collectif  est une sollicitation de la foule (crowd) en inscrivant votre projet sur un site internet dédié : les particuliers peuvent donner différentes sommes en échange d’une contrepartie que vous définissez à l’avance (ex : trouver des fonds pour un voyage en promettant l’envoi de cartes postales contre 10 euros, l’agrandissement d’une photo contre 50 euros, la copie de votre carnet de voyage…)
Plateforme de Crowdfunding bretonne : Gwenneg

Comment solliciter les financeurs privés ?


Ciblez en priorité les entreprises dont le secteur d’activité, la politique de communication et le public cadrent avec le thème de votre projet ! Par exemple, pour un projet destiné à dynamiser la vie étudiante, contactez les Mutuelles étudiantes.

Pensez aux petites entreprises : elles sont moins sollicitées et peuvent être séduites par une opération de sponsoring pour se faire connaître.

Pour trouver des contacts, consultez les pages jaunes, des annuaires professionnels : www.pagespro.com, fr.kompass.com, www.rennes.cci.fr.

Rendez-vous dans les salons de professionnels et  rencontrez des dirigeants d’entreprise, des chargés de communication. Contactez votre mairie pour connaître le calendrier des salons.


A qui adresser le dossier ?

- au responsable des partenariats, du mécénat,
- au chargé de communication,
- au chargé des relations publiques,
- au directeur directement pour les petites entreprises.
N’hésitez pas à téléphoner pour connaître les coordonnées exactes de l’interlocuteur le plus approprié


Comment prendre rendez-vous ?

Assurez-vous par téléphone que votre dossier est bien arrivé et demandez un rendez-vous. Relancez éventuellement plus tard, par téléphone ou par mail, pour donner des informations sur l’avancement du projet. Attention à ne pas devenir trop présent non plus…


Comment présenter son dossier lors de l’entretien ?

- soyez bref et concis : résumez-le en une phrase,
- adoptez le plus possible un langage et une attitude professionnelle,
- faites ressortir l’intérêt que votre interlocuteur aura à vous soutenir plutôt que de vous placer en demandeur,
- présenter un budget équilibré, les soutiens financiers et les lettres d’encouragement : cela peut renforcer votre crédibilité,
- demander une somme égale à celle présentée dans votre budget,
- enfin, faites preuve d’enthousiasme et de motivation, cela peut être communicatif !

Vous n’aurez peut-être pas une aide financière dès le premier rendez-vous. Essayez alors d’obtenir une lettre d’encouragement qui vous servira auprès de vos futurs partenaires !
N’oubliez pas de les tenir informés de l’avancée du projet. Et, une fois que votre projet aboutit, faites leur savoir. Invitez les à l’événement s’il y en a un et à la restitution.